L’hydrogène comme carburant pour le vélo

Alors que les innovations technologiques vont bon train pour améliorer les batteries au lithium afin d’améliorer les performances des vélos électriques, le 1er vélo électrique et à l’hydrogène vient d’être commercialisé.

vélo fixie
Source : http://www.fabrikcycles.fr/

Une première mondiale française

C’est la société Pragma Industries qui a mis au point ce concept innovant, et offre 100 kilomètres d’autonomie aux cyclistes, de quoi faire de belles balades. En plus, au lieu de 2 à 3 heures pour recharger la batterie, l’hydrogène ne demande que 5 minutes de patience. L’inconvénient majeur réside actuellement dans le nombre de bornes qui fournissent de l’hydrogène. C’est pourquoi ce sont d’abord les collectivités qui vont équiper leur personnel avec ces engins, munis de leur propre borne. Mais si l’Etat joue le jeu sur le terrain, la construction de ces machines devrait augmenter au fil des ans. Concernant le prix, il reste raisonnable puisqu’il s’affiche aux alentours de 2000 euros, ce qui représente le prix d’un vélo électrique classique moyen-haut de gamme.

Alpha bientôt dans les villes

La société qui commercialise ce vélo innovant espère séduire les grandes villes françaises et européennes, en remplaçant par exemple au fur et à mesure de leur ancienneté les vélib actuels.
Un nouveau mode de circulation est-il réellement en train de se mettre en place ? Il y a de grandes chances pour que cette idée parvienne à ses fins, puisqu’à part son prix, l’Alpha est l’arme la plus efficace à ce jour pour préserver l’environnement. En attendant de pouvoir vous en offrir, divers vélos existent qui permettent de limiter votre effort grâce au moyeu à vitesses intégrées et pour ceux qui préfèrent le côté rétro, ils s’orienteront vers la potence de vélo vintage (à voir ici : ttp://www.fabrikcycles.fr/fr1/potences/potences-plongeurs.

News Reporter