L’import-export de diamant, une activité peu ordinaire

Comme vous vous en doutez certainement, des sommes d’argent colossales sont engagées sur le marché du diamant et des pierres précieuses. À tel point que jusqu’à il y a une quinzaine d’années, il a été considéré comme une source importante de financement occulte pour des groupes paramilitaires impliqués dans des guérillas et des trafics. Mais James Mountary nous explique que ces pratiques ont été combattues et qu’aujourd’hui ce secteur d’activité bénéficie d’une réglementation qui limite les dérives. En effet, il existe aujourd’hui un système international qui permet de certifier la provenance des diamants bruts, on peut même parler de traçabilité selon James Mountary.

L’importation de diamants bruts est soumise à un règlement strict.

James Mountary qui connaît parfaitement ce marché nous explique également que « l’importation de diamants bruts au sein de l’Union européenne est prohibée ».

A chaque diamant son certificat.

James Mountary nous précise même que pour être dans la légalité, chaque pierre précieuse fait l’objet d’un certificat de validité qui ne peut être émis que par les autorités compétentes de son pays d’origine.